Bac Professionnel Aménagements Paysagers

Préparation au métier de PAYSAGISTE (Bac Pro) et aux MÉTIERS SPORTIFS DE LA MONTAGNE, en 3 années après le collège: 2nde, 1ère et Terminale.

  • LV 1 : anglais (pas de LV 2)

L’alternance:

  • 20 à 22 semaines d’école / an au CFMM selon l’année (une journée / semaine au minimum est consacrée aux entrainements sportifs et à la connaissance générale du milieu montagnard)
  • Stages automne / printemps : environ 10 semaines / an dans une entreprise privée d’aménagement paysager ou dans une collectivité publique (services espaces verts)
  • Stages hiver : 7 à 8 semaines de stage en station de ski (école de ski ou service de secours sur piste)

Ce rythme de formation permet aux jeunes d’expérimenter dès la classe de seconde professionnelle « la pluriactivité ».

Ce mode de vie courant en montagne consiste à exercer plusieurs métiers en fonction des saisons.

En pays de montagne, le paysagiste exerce son métier généralement entre avril et novembre. En hiver, il peut ainsi exercer un métier en lien avec la neige, en station de ski.

Le titulaire du Bac Pro aménagements paysagers sera « ouvrier paysagiste ». Il pourra travailler en milieu urbain ou rural, privé ou public. Il interviendra sur des chantiers paysagers (voies, réseaux, irrigation, éclairage, mobilier…) aussi bien que sur des espaces paysagers (semis et plantations, taille, désherbage, agencement…).

Le paysagiste contribue à la qualité de vie de l’homme dans son environnement : jardins privés, jardins publics, jardins zen, jardins secrets, jardins d’Orient et autres jardins remarquables… C’est un métier manuel de plein air, un métier varié qui comporte de multiples facettes de l’exécution de chantier à la conception paysagère.

A l’issue de la seconde professionnelle, le jeune qui le souhaite peut présenter sa candidature pour rejoindre la filière technologique du CFMM et préparer ainsi le Bac Technologique STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant) en 3 ans.

APRÈS le BAC PRO

Le Bac Pro bénéficie d’une bonne insertion professionnelle, en pays de montagne. Il permet aussi la poursuite d’études vers les formations supérieures dans l’aménagement paysager.

Des certificats de spécialisation (CS) sont  accessibles.

La « pluri-formation » du CFMM permet également aux  titulaires de ce Bac Pro de poursuivre des études sportives ou simplement de terminer les cursus sportifs entamés.