Taxe d’apprentissage

Chaque année avant la fin février, toute entreprise française qui emploie des salariés doit s’acquitter de sa taxe d’apprentissage, un impôt destiné à financer le développement des formations technologiques et professionnelles et calculé sur le montant des salaires bruts versés l’année précédente.

La réforme de 2015 a conduit à une baisse de 38% des fonds perçus par notre établissement.

Toutefois, la Taxe d’Apprentissage est le seul impôt pour lequel vous pouvez choisir le bénéficiaire. Il peut dès lors être considéré comme un investissement plutôt qu’un impôt !

En soutenant financièrement notre mission et notre développement, vous faites vivre le modèle pédagogique du CFMM, MFR des métiers de montagne et vous contribuez directement aux formations technologiques et professionnelles de vos futur(e)s stagiaires et salarié(e)s.

Le CFMM est habilité à percevoir cette taxe d’apprentissage dans la catégorie hors quota (A).

En 2015, la Taxe d’Apprentissage nous a permis de renouveler une partie du matériel  :

  • de travaux pratiques des Bac Pro,
  • de montagne et de ski,
  • de co-financer un séjour des BTS à Chamonix,
  • de co-financer le tour du Mont Blanc des 1ère Pro,
  • de co-financer le renouvellement des véhicules de transport des élèves.

COMMENT VERSER LA TAXE D’APPRENTISSAGE AU CFMM ?

Dans le cadre du HORS QUOTA, indiquer à votre comptable et/ou à votre organisme collecteur (OCTA) votre choix pour :

La MFR des Métiers de la Montagne – 74230 Thônes

L’organisme collecteur de taxe d’apprentissage (OCTALIA) peut recevoir l’intégralité de la taxe d’apprentissage de toutes les entreprises, quel que soit leur secteur géographique ou leur secteur professionnel. Il la répartit et la reverse aux établissements habilités à la percevoir qu’ils mettent en œuvre des formations scolaires par alternance ou des formations par apprentissage. OCTALIA s’occupe de toutes les formalités administratives.

Pour plus d’information, voir la page « Législation des versements de la taxe d’apprentissage 2016 (salaires 2015) »