Les alpages permettent de préserver la biodiversité d’altitude tout en favorisant l’implantation du pastoralisme. Un enjeu important que défendent et réhabilitent les jeunes du CFMM.
Pour Luc Humeau, directeur du CFMM de Thônes, « montrer que l’écologie nécessite l’intervention de tous les acteurs du territoire. On ne peut pas être technicien de l’écologie tout seul dans son coin. Pour redonner la vie à un espace, il faut que tout le monde s’y mette ».